Plaidoyer pour la représentativité des filles pilotes en RDC

0
915

Kinshasa, 08 juillet 2020 (ACP).- Mme Mamitso  Pontsi, pilote des lignes  à Congo Airways  a plaidé lundi, au cours d’un entretien avec l’ACP pour la représentativité des filles pilotes en RDC. 

Originaire de la province du Kassaï orientale, dans la ville de Mbuji – Mayi, cette activiste de droits des femmes et filles tient à renverser la donne en invitant les parents à donner la chance à tous les enfants filles et garçons.

Sur ce, Mme Pontsi a recommandé aux parents de trouver nécessairement des bourses d’études pour permettre aux filles congolaises de commencer et achever les études d’aviation comme elles coûtent chères en RDC. Cette activiste de droit des femmes et des jeunes filles a  fait ses études pour se spécialiser dans ce domaine d’abord en Afrique du Sud et ensuite aux Etats – unis.

Cette dernière a ajouté qu’en RDC les femmes brisent le mythe qui existait  sur la formation, de plus en plus, il ya des filles qui se lancent  aux  études  réservées jadis dites hommes telles que les sciences exactes et la technologie.

Elle a fait remarquer que seuls, les parents nantis peuvent financer les études de pilote  pour  leur filles. À ce jour,  la RDC ne compte que 4 pilotes femmes, dont  Mireille Mangala, Gueda Witch Yav, Déborah Kipulu et Mamitso Pontsi. « Nous avons suivi une jeune fille Sarah  makila  qui a fait le titre de licenciée en pilote privé, sollicitant une bourse d’au moins de 7.000 USD ».

 Mme Pontsi travaille depuis 2016 chez Congo Airways,  elle milite pour l’encadrement de la jeune fille en vue de son autonomisation.     ACP/Kayu