Préoccupations des habitants du quartier Dumez suite à l’arrêt des travaux antiérosifs

0
295

Kinshasa, 08 juillet 2020 (ACP).- Les habitants du quartier Dumez, dans la commune de Mont-Ngafula, à Kinshasa, ont exprimé, mardi, leurs préoccupations suite à l’arrêt des travaux de la lutte antiérosive sur ce site.

Selon Mme Pemba Konde, une riveraine du site de l’érosion, « nous les riverains, nous nous sentons abandonnés par les autorités malgré tous les appels à l’aide que nous leur avons lancés ». Elle a ajouté que la présence de cette érosion constitue une grande menace pour leurs familles.

Pour elle, si les choses restent en état actuel, nous risquons de voir encore les jeunes manifester comme ils l’ont déjà fait plus de trois fois dans le passé, avant d’appeler les autorités compétentes à intervenir rapidement afin que les travaux reprennent avant le début de la saison des pluies.

De son coté, le chef du quartier Mama Mobutu, Boniface Kabau, s’est dit confiant de la réponse positive des autorités, avant d’ajouter que « nous sommes convaincus qu’une suite favorable devrait normalement être attendue de la hiérarchie. Nous avons reçu les copies de différentes correspondances échangées entre les notables du quarter Dumez et les autorités ».

Rappelons que les travaux de lutte antiérosive du quartier Dumez, initiés par le gouverneur de la ville de Kinshasa sur instruction du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, ont été entrepris par la firme chinoise CREC 7, avant d’être stoppés depuis plus d’une année pour des raisons financières, apprend-on.

L’érosion avait été aggravée suite aux pluies diluviennes qui s’étaient abattues sur la capitale de la RDC début 2019, causant des dégâts matériels importants et morts d’hommes. ACP/Kayu