RDC : 36, 4millions USD de la FIDA en faveur du développement rural inclusif et résilient

0
385

Kinshasa, 08 juillet 2020 (ACP).- Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a décidé de débloquer un montant de 36,4 millions USD pour appuyer plus de 410. 000 (quatre cent dix mille) ménages agricoles en République démocratique du Congo (RDC), dans le cadre du Programme d’appui au développement rural inclusif et résilient (PADRIR), indique un document de cette structure du système des Nations Unies reçu mardi à l’ACP.

Selon la source, de ce montant de 36,4 millions USD, 26,6 millions USD constituent un prêt et les 9,8 millions USD autres, un don en faveur du PADRIR.

Elle affirme que ce fond permettra d’aider ces ménagers à améliorer leurs conditions de vie, précisant que l’accord de financement a été signé le 3 juillet dernier entre Gilbert Houngbo, président du FIDA et Sele Yalaghuli, ministre des Finances de la RDC.

Cet appui attend contribuer au recul de la pauvreté rurale, à la hausse des revenus des petits producteurs ainsi qu’à l’amélioration de la sécurité alimentaire et de la résilience aux changements climatiques des ménages agricolespour un coût total de 130,4 millions USD.

Ses principaux axes d’intervention sont entre autres, l’appui à la production ; la transformation et la mise sur le marché des produits ainsi que le soutien au développement des infrastructures rurales.

Selon la même source, le projet ciblera notamment les chaînes de valeur de la production du riz, du manioc et du maïs dans le cadre de la résilience aux changements climatiques ainsi que les filières arachides, niébé et soja, dans l’optique d’un renforcement de la sécurité nutritionnelle. A ces deux groupes s’ajoutent des filières comme le maraîchage, l’aquaculture, l’aviculture, l’apiculture et l’élevage de porcs, afin d’aboutir à la diversification des revenus.

Pour rappel, les activités du PADRIR seront déployées dans 4 (quatre) provinces à savoir, le Maniema, la Lomami, le Kasaï Oriental et le Kasaï Central où plus de 410 000 (quatre cent dix mille) ménages agricoles sont concernés. Ledit projet sera cofinancé également par le gouvernement congolais à hauteur de 14,7 millions USD, les partenaires financiers internationaux 75,9 millions USD et les bénéficiaires 3,3 millions USD. ACP/Kayu