Covid-19 : l’OMS met en garde sur l’automédication et la prise des anti-inflammatoires

0
341

Kinshasa, 09 juillet 2020 (ACP).- L’Organisation mondiale de la santé (OMS) met en garde contre l’automédication et la prise d’anti-inflammatoires (ibuprofène, cortisone)  pourraient avoir un lien avec les conséquences aggravantes liées à la maladie à Coronavirus 2019 (Covid-19) et constituent un facteur d’aggravation de l’infection, rapport un communiqué de cette structure onusienne parvenu mercredi à l’ACP.

Selon la source, pendant cette période pandémique, certains médicaments peuvent être dangereux suivant la pathologie du patient. Les médicaments qui ont un rôle anti-inflammatoires masquent les symptômes qui  réapparaitront au stade aggravant, retardent la prise de conscience des patients dans les urgences.

La prise du paracétamol est recommandée en cas des grippes, douleurs, fièvres et maux de tête sans dépasser la dose d’un gramme par prise toutes les 04 heures.

En outre, plus de 80% des personnes atteintes de la Covid-19 guérissent avec du repos sans développer des formes graves. Le repos est vivement recommandé à l’apparition des premiers symptômes ou lorsque le patient ne présente pas la difficulté respiratoire.ACP/Kayu