Le nouvel Inspecteur général des Finances s’engage à dynamiser ce service pourvoyeur des recettes de l’Etat

0
690

Kinshasa, 09 juillet 2020 (ACP).- Le nouvel Inspecteur général des Finances (IGF), Jules Alingete Key Keita, s’engage à dynamiser ce service de contrôle des Finances  publiques  pourvoyeurs  de l’Etat,  afin de donner au gouvernement les moyens de sa politique.

M. Alingete l’a affirmé mardi à la cérémonie de remise et reprise  avec M. Victor Batubenga, Inspecteur général sortant,  sous la direction du directeur de cabinet intérimaire du Président de la République, Désiré KashmirKolongeleEberande, a appris l’ACP mercredi d’une source de ce service de l’Etat.

L’Inspection général des Finances entrant a manifesté l’intention de recruter 120 (cent vingts) nouveaux inspecteurs  pour renforcer ce service de contrôle, rappelant que le dernier recrutement des  inspecteurs des finances date  d’il y’ a 29 ans, soit en 1991.

Selon la source, outre le recrutement des nouveaux inspecteurs, le chef de service de l’IGF entend intégrer les réformes intervenues dans le domaine des finances publiques et de l’organisation administrative de l’État.

« Les structures administratives que nous avons aujourd’hui remontent à 1987, il y a 33 ans. Nous estimons qu’elles sont en déphasage avec l’évolution qu’ont connue les finances publiques à travers le monde. Nous sommes tenus  à accompagner  le Président de la République, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, dans sa politique de la bonne gouvernance  des finances publiques,  notamment en évitant  l’évasion fiscale des recettes de l’Etat en travaillant dans le strict  respect des lois  en vigueur », a-t-il déclaré, avant de rappelerles missions assignées à l’IGF.

Pour M. Désiré Kashmir Kolongele Eberande,  l’IGF en tant que structure placée sous la direction du Président de la République, elle est appelée à jouer un rôle de premier plan dans l’assainissement des finances publiques. « C’est précisément à cette première tâche que le Président de la République a, dès son accession à la magistrature suprême, placé ce service au cœur de son action notamment, la lutte contre la corruption et le strict respect des règles renforçant l’orthodoxie financière et budgétaire en République démocratique du Congo (RDC) », a indiqué le chef du cabinet du Président de la            République.

Auparavant, M. Victor Batubenga Mbayi, Inspecteur général sortant a souhaité plein succès aux nouveaux dirigeants de l’IGF. Il a, en plus,  rendu  un hommage au Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour la confiance et le soutien dont il a été l’objet depuis son avènement à la magistrature suprême, avant de remercier chacun des  membres de l’IGF, cadres et agents des services administratif et financier pour l’avoir accompagné durant son mandat.

Pour appel, l’Inspecteur général des Finances, Jules Alingete, a été nommé le 30 juin par ordonnance Présidentielle. ACP/Kayu