Nord-Kivu : La piste d’atterrissage de l’aéroport international de Goma reconstituée dans sa longueur initiale

0
798

Goma, 09 juillet 2020 (ACP).- Le gouverneur de la province du  Nord-Kivu, Carly NzanzuKasivita, a présidé ce mardi dernier  la cérémonie de réception partielle de la piste d’atterrissage de l’aéroport international de Goma reconstituée dans sa longueur initiale, avant l’éruption volcanique de 2002, soit 3.000 (trois mille) mètres et un tarmac d’une superficie totale de 24.000 (vingt-quatre mille) m2.


Cet ouvrage a été reconstitué  dans le cadre du Projet d’amélioration de la sécurité à l’aéroport de Goma (PASAG), grâce au partenariat entre le gouvernement central de la République démocratique du Congo (RDC) et la Banque mondiale (BM). Les travaux étaient assurés par la cellule d’exécution du projet de transport  multimodal.


Les travaux ont permis la réhabilitation de plus de 300 (trois cents) mètres de la piste d’atterrissage en plus de 8.000 (huit mille) m2 de tarmac. L’ouvrage ainsi réceptionné, permet à l’aéroport international de Goma à répondre aux normes de l’Autorité de l’aviation civile internationale.

Le  Gouverneur de province, tout saluant la fin et la qualité des travaux réalisés, il a rappelé les dures épreuves qu’a connue la population de la ville de Goma, à la  suite  de l’éruption volcanique de janvier 2002 qui avait englouti l’aéroport de Goma et des nombreux cas de  crashes d’avion qui se sont produits sur la même piste qui vient d’être réhabilitée.

« Nous sommes heureux aujourd’hui, comme Gouverneur de province, de  voir notre Province, la ville de Goma avoir cet aéroport. C’est pour nous encore une fois une raison de plus, de mobiliser les enfants du Nord-Kivu, de mobiliser les congolais derrière les idées du Chef de l’État, idées selon lesquelles nous devrions recouvrer la paix et la sécurité.

Cet aéroport va être très utile aux enfants du Nord-Kivu quand il va permette les échanges commerciaux entre les autres provinces de la République, mais aussi avec le monde tout entier», a déclaré le gouverneur Carly Nzanzu.

Pour rappel, après les travaux de la piste et du tarmac, il reste la finition de l’aérogare dont les travaux se poursuivent normalement, la tour de contrôle ainsi que la canalisation des eaux de pluie, de l’aéroport vers le lac-Kivu. Quelques sénateurs et députés nationaux en séjour à Goma, le président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu, Robert Seninga ainsi que les membres du gouvernement provincial du Nord-Kivu, ont rehaussé de leur présence cette cérémonie. ACP/Kayu