Revue de presse de jeudi 09 juillet 2020

0
221

La situation de la Covid-19 à la « une »

Dans leur quasi-totalité, les journaux parus jeudi 9 juillet 2020 se focalisent sur la situation de la Covid-19.

Agence congolaise de presse (ACP) note d’abord que la réunion du
Comité de conjoncture économique a salué les efforts du gouvernement ayant abouti à une forte décélération du rythme de formation des prix au niveau national et à un ralentissement de la dépréciation monétaire, au cours d’une réunion présidée par le Premier ministre, Sylvestre Ilunga.

Au plan international, poursuit l’agence nationale, cette réunion a fait état de la reprise « un tout petit peu » de l’économie mondiale, grâce aux différentes mesures de déconfinement observées dans certains pays, mais la situation économique reste fragile.

Sur la Covid-19, le média public note que la RDC a notifié deux cent cinquante-six nouvelles guérisons en une seule journée du mardi 7, juillet, dont 150 au Kongo Central, 35 au Nord-Kivu, 26 dans le Haut-Katanga, 22 au Sud-Kivu, 21 à Kinshasa, 1 dans le Haut-Lomami et 1 au Kwilu.

Forum des As fait savoir que l’heure du déballage a sonné au ministère de la Santé publique sur la gestion des fonds alloués à la lutte contre la pandémie de Covid-19 en RD Congo. A l’heure et à l’ère de la transparence décrétée par le Président de la république, Félix Tshisekedi, le vice-ministre de la Santé, Albert Mpeti, dit ne voir que de la fumée noire dans la sortie desdits fonds.

Dans un mémo adressé au Premier ministre, avec ampliation au Chef de l’Etat, le vice- inistre de la Santé met à charge de son titulaire Eteni Longondo, la gestion calamiteuse et opaque des fonds Covid-19, reçus aussi bien de l’Exécutif national que des partenaires financiers extérieurs pour lutter contre cette pandémie. S’ajoutent à cela,
l’affairisme et des réseaux mafieux de détournement desdits fonds, intentionnellement créés au sein du ministère de la Santé publique.

« En ma qualité de vice-ministre de la Santé du Gouvernement de la République, je me fais le devoir républicain de vous apporter des informations sur la gestion calamiteuse et opaque de ces fonds car ayant l’intime conviction qu’il y a une gabegie financière et
l’affairisme qui ont élu domicile au ministère de la Santé », écrit Albert Mpeti dans son mémorandum intitulé : «Gestion financière du Ministère de la santé et Fonds Covid-19».

Sur le même sujet, La Prospérité écrit que Albert M’Peti accuse Eteni Longondo chez Ilunga Ilunkamba. Le vice-ministre, Albert M’Peti Biyombo vient, à travers un document confidentiel, porté à la connaissance du Chef du Gouvernement, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, une affaire de gestion calamiteuse et opaque des fonds destinés à la lutte contre la Covid-19, et des solides réseaux maffieux créés à dessein pour détourner ces fonds. 10 millions de dollars américains se seraient évaporés dans la nature. ACP/Kayu