Deux morts et des dégâts matériels importants enregistrés lors de la marche contre la candidature de Ronsard Malonda, selon la PNC

0
246

Kinshasa, 11 juillet 2020 (ACP).- Deux morts et des dégâts matériels importants ont été enregistrés, jeudi, lors de la marche organisée par l’Union pour démocratie et le progrès sociale (UDPS) et certaines organisations de la société civile contre l’entérinement de la candidature de Ronsard Malonda par l’Assemblée nationale au poste de président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), indique un communiqué de la Police nationale congolaise (PNC), parvenu vendredi, à l’ACP.  La même source note que ces deux personnes, non autrement identifiées étaient du côté des manifestants, dont l’une dans la ville de Lubumbashi et l’autre à Kinshasa, résidant dans la commune de Bandalungwa.

Le commissaire supérieur  Pierrot Mwanamputu Empung, signataire de ce communiqué, souligne que cinq (5) autres manifestants venus des différentes municipalités de la ville de Kinshasa ont été blessés et admis en soins au centre de santé de la légion nationale d’intervention. Du côté de la PNC, précise la même source, on dénombre 19 policiers blessés dont deux grièvement,  parmi eux le commissaire  principal Kanza Dunayi, Chef P2 adjoint de l’UPIHP National avec une blessure profonde à la tête.

Un autre policier du poste de Kanda Kanda, au sous commissariat Victoire du commissariat de police de Kasa-vubu, a été copieusement molesté par les « Kulunas ».Au titre des dégâts matériels, plusieurs actes de vandalisme ont été enregistrés à travers la ville de Kinshasa.

Il s’agit notamment de l’église Armée de l’Eternel, du révérend Sony Kafuta et président des Eglises de réveil du Congo(ERC), des sièges du Parti Travailliste (PT), dans la commune de Kalamu  et de la Ligue des jeunes du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) sur la 6ème  rue dans la commune de Limete, etc. A Lubumbashi, chef-lieu de la province du Haut-Katanga, poursuit le communiqué, on compte un mort (1) et 10 blessés du côté des manifestants,  tandis que du côté des forces de l’ordre, un major du commandement du Camp Vangu a été blessé grièvement à la bouche. Cette marche,  à Kinshasa avait comme point de chute le Palais du peuple, où les manifestants comptaient déposer un mémorandum contre la désignation de Ronsard Malonda comme président de la CENI. ACP/ ACP/Kayu/CL/KJI