La relecture de deux guides méthodologiques sur la réforme de l’Aménagement du territoire au centre d’un atelier à Kinshasa

0
334

Kinshasa, 11 juillet 2020 (ACP).– La Ligue nationale des associations pygmées du Congo (LINAPYCO), a tenu, du 28 juin au 9 juillet 2020, dans la salle de réunions de cette structure, située dans la commune de Kintambo, un atelier sur la relecture de deux guides méthodologiques dans le cadre de la réforme de l’aménagement du territoire,  a indiqué le président de la LINAPYCO, KapupuDiwa, au cours d’entretien vendredi, avec l’ACP.Selon ce dernier, ces assisses financés par la Banque mondiale (BM) et Caritas Congo ABSL, qui assure le rôle de l’agence fiduciaire, s’inscrit  dans le cadre du Projet d’appui aux communautés dépendantes de la Forêt (PACDF).

Il était aussi question de passer en revue la relecture des termes de référence des groupes thématiques de l’aménagement du territoire par les experts des peuples autochtones pygmées, a souligné M. Diwa.L’objectif de cet atelier a consisté à relire et identifier les amendements à formuler au document de guide méthodologique pour la réalisation du zonage participatif des terroirs villageois et entités territoriales dans le cadre du Projet intègre (PIREDD), a-t-il ajouté.

Cet atelier, poursuit-il, a réuni les experts de l’administration publique et  ceux des organisations membres du Projet d’appui aux communautés dépendantes des Forets (PACDF) et d’autres représentants des associations accompagnatrices des Peuples Autochtones (PA).Pour M. Diwa, les participants réunis en focus, ont listé les principales remarques et observations à formuler pour intégrer dans chacun de ces documents.Le président de la LINAPYCO a, à cet effet, remercié tous les participants  et loué les efforts du secrétariat de l’aménagement du territoire pour l’organisation de ces assises, avant de signaler les avancées significatives du processus de la réforme de l’aménagement du territoire qui tient compte des préoccupations des peuples autochtones pygmées.

Pour sa part, Richard Bakatola, un des participants à cet atelier, a remercié la LINAPYCO pour son organisation.  « Nous avons renforcé nos capacités et outillé en matière de l’aménagement du territoire. Nous nous réjouissons de savoir que la participation des peuples autochtones pygmées sera pris en compte dans les principaux groupes thématiques de l’aménagement du territoire », a-t-il ajouté. ACP/Kayu/CL/KJI