Nord-Kivu : la population de Beni confrontée à trois défis Pour faire l’épargne

0
554

Benin, 11 juillet 2020(ACP).-  Une éventuelle guerre à Beni en cette période où les ADF et plusieurs groupes armés rodent tout autour de la ville, la faillite des coopératives  et la prolifération et improvisation des marches et journées des ville morte orchestrées  par les mouvements citoyens et autres,  ont constitué les trois défis qui empêchent la population de Beni de faire l’épargne. Dans une enquête menée par ACP,  la plupart des personnes contactées  ont relevé que c’est depuis 2006 que les coopératives implantées localement  sont tombées en faillite.

Ce qui, pour eux, a poussé ainsi plusieurs familles et agriculteurs et opérateurs commerçants à une chute économique à laquelle elles ne se sont pas relevées  jusqu’à ce jour. Suite à ces griefs, les habitants de Beni préfèrent garder  leur argent à domicile que dans les institutions de micro finance,  estimant que ces faits qui arrivent  sans préavis,  pénalisent  les membres ou clients affiliés à une coopérative.

Le gérant de la coopérative d’épargne et de crédit au Congo (CADECO),  Benoît Kambungu,  a précisé que ce ne sont pas toutes les coopératives ou institutions de micro finance qui tombent en faillite. Il a saisi cette opportunité pour appeler la population de Beni à garder l’argent dans des banques sécurisées ou autres institutions à l’instar de la CADECO. En outre, il a rappelé que l’argent gardé à la maison, court le risque d’être exposé au cambriolage.Le gérant de la CADECO croit encore à l’épargne dans des banques officielles non seulement pour des raisons sécuritaires mais aussi pour la pérennisation des services fournis par les banques pour le  développement de la RDC. ACP/Kayu/CL/KJI