Pour la relance de la taxe sur le stationnement dans les arrêts de bus à Kinshasa

0
577

Kinshasa, 11 juillet 2020(ACP).-  Un groupe de Kinois usagers de transport en commun, ont recommandé au gouvernement provincial de Kinshasa de relancer la taxe sur le stationnement dans les arrêts de bus, suspendu depuis près de 4 mois, à la suite de la crise sanitaire de Covid-19, en vue d’accroitre les recettes pour la ville.

Selon ces usagers de transport en commun, l’Hôtel de ville de Kinshasa (HVK) ferait mieux de relancer  l’opération de prélèvement de cette taxe, dans la mesure où, les activités de transport en commun continuent à se dérouler normalement et que sa suspension occasionne un manque à gagner pour la ville, qui du reste, à besoin des fonds pour relever les défis durant cette période de crise sanitaire.

L’exécutif provincial devrait aussi, étendre le champ d’action de cette opération, en intégrant également les voitures dites « personnelles » qui stationnent à plusieurs endroits publics où l’Etat peu aussi prélever cette taxe, a  fait savoir M. Serge Tshibasu, en citant entre autres endroits, les devantures des bâtiments publics, des sites et établissements commerciaux(marchés municipaux, supers marchés), etc.

Toutefois, la grille tarifaire liée à cette  taxe peut être maintenue pour prévenir tout soupçon d’injustice dans la répartition des obligations, à tous les assujettis.

Lancé en novembre 2019, la taxe sur le stationnement varie entre 500 et 1.000 FC et est payée une fois par jour, selon la distance de l’itinéraire empruntée lors du trafic. ACP/CL/KJI