Création d’un fond  de la Francophonie pour les femmes

0
482

Kinshasa, 13 juillet 2020 (ACP).- Les Représentants des États et Gouvernements ont entériné la création d’un fonds de la Francophonie pour les femmes, dénommée la Francophonie avec elles, lors de la 110ème session ordinaire du Conseil Permanent de la Francophonie tenue pour la première fois par vision-conférence, sous la présidence de Louise Mushikiwabo, Secrétaire Générale de l’organisation Internationale et initiatrice du projet, indique un  communiqué de cette structure parvenu samedi à l’ACP.

 Selon la source, la mise en place de ce Fonds vise à accompagner les femmes en situation de précarité dans l’Espace francophone, lesquelles subissent de plein fouet, les impacts socio-économiques des crises, à l’instar de la crise sanitaire mondiale liée à la COVID-19.

«Ce Projet innovant en faveur de l’autonomie économique des femmes démontre la volonté de la Francophonie de mettre l’égalité Hommes-Femmes, au cœur de ses priorités », renseigne le communiqué sanctionnant la fin des travaux du CPF, précisant que les actions de ce Fonds seront mises en œuvre par des acteurs reconnus du développement, entre autres, les associations, coopératives, les ONG ou les Agences de Coopération.

Il sied de noter que le «Conseil Permanent de la Francophonie » fait partie des trois instances consacrées par la charte de l’OIF, avec le Sommet des Chefs d’États et Gouvernements ainsi que la Conférence Ministérielle de la Francophonie (CMF).

En plus d’être l’instance chargée de préparation et du suivi du sommet, ce conseil permanent est aussi animateur, coordonnateur et arbitre de l’action de l’organisation. Il se réunit plusieurs fois par an en session ordinaire et en session extraordinaire en cas de nécessité. Seuls les représentants personnels de chefs d’États ou de gouvernement participent à ces assises, conclut la source. ACP/FNG/Kayu/Fmb/Nig/NKV