Des enquêteurs déployés pour évaluer l’incidence de l’enseignement à distance dans les ménages

0
533

Mbanza-Ngungu, 13 juillet 2020 (ACP).- Le comité provincial de la Covid-19 de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) de la province éducationnelle du Kongo Central 2 a déployé, dans toutes les sous-divisions, une équipe d’enquêteurs de 300 enseignants pour évaluer l’incidence de l’enseignement à distance dans les ménages, dans le cadre de l’exécution du plan provincial de riposte aux conséquences de cette pandémie, a appris l’ACP, samedi, de source proche de la direction provinciale de ce service public de l’Etat.

Cette enquête qualitative, qui a bénéficié de l’appui financier de l’Unicef  a pour objectif d’évaluer l’impact de cette approche sur la conduite des enfants et des parents par rapport à cette innovation auprès de ces familles, a indiqué la source, soulignant que ces enquêteurs ont visité 8.033 ménages sur 10.500 prévus, soit 78%,  et ont eu à échanger avec 27.317 enfants.

Selon les données recueillies lors de cette enquête, 79% des ménages disposent des radios,  53% disposent des télévisions,19 % possèdent des téléphones « Androïde », 14% ont accès à l’Internet, 19 % des familles ont au moins un membre ayant  la maîtrise des applications, 51% des ménages connaissent les programmes de diffusion des leçons, 52% d’apprenants suivent des leçons par la radio, 33% d’enfants suivent des leçons par la télévision et 6% d’apprenants suivent par Internet.

Le directeur provincial de l’EPST/Kongo Central 2, Simon Zino Inga Leya, a noté que cette approche a obtenu l’adhésion aussi bien des enfants que des parents qui en appellent à cor et à cri à sa pérennisation dans la mesure où elle protège physiquement les enfants, assure leur bien-être psychosocial et le développement cognitif des enfants. ACP/FNG/Kayu/Fmb/Nig/NKV