Les FARDC réitèrent leur loyauté au Président Félix Tshisekedi, commandant suprême

0
199

Kinshasa, 13 juillet 2020 (ACP).- Les officiers généraux, supérieurs et subalternes ainsi que les sous- officiers et hommes des troupes des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont, à travers un acte de renouvellement de loyauté, réitéré « toute » leur fidélité et attachement au Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, commandant suprême des FARDC, pour matérialiser sa vision de faire de nos forces armées « une armée réellement nationale, professionnelle et moderne ».

Le général-major  Kasonga, porte-parole des FARDC, a lu cet acte de renouvellement de loyauté au cours de la réunion du Haut commandement militaire élargie qu’à présidée, samedi en la salle des congrès du Palais de la nation, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, en sa qualité de Commandant suprême des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

Les FARDC ont ainsi promis d’exécuter « scrupuleusement et correctement » toutes les instructions du commandant suprême des FARDC, en vue d’éteindre tous les foyers d’incendie et de neutraliser toutes les forces négatives, auteurs de l’insécurité à travers l’ensemble du territoire national, de manière à produire la paix, facteur essentiel pour garantir les investissements, producteurs de richesses et du développement.

Respectueuses des Droits de l’homme, du Droit international humanitaire et de règles d’engagement dans l’accomplissement de leur mission, les FARDC ont affirmé qu’elles sont totalement au service du peuple et à la cause de la nation congolaise, avant de rassurer qu’elles restent engagées à « ne jamais trahir le Congo », conformément à leur serment, estimant que nos forces armées constituent le ciment de l’unité nationale, de même qu’elles sont apolitiques, républicaines, nationales et dissuasives, ayant pour missions sacrées la protection de personnes et de leurs biens, la sauvegarde de l’intégrité territoriale, de l’indépendance du pays jusqu’au sacrifice suprême.

Auparavant, les FARDC avaient saisi l’opportunité pour souhaiter et présenter les vœux de bon anniversaire au Président de la République, commandant suprême, en ce moment où le pays fête le 60 ème anniversaire d’accession à la souveraineté nationale et internationale.

ACP/FNG/Kayu/Fmb/Nig/NKV