Les miniers sommés de rapatrier en RDC les devises de la vente  de leurs produits à l’étranger

0
616

Kinshasa, 13 juillet 2020 (ACP).- Le gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), Déogratia Mutumbo Mwana Nyembo,  a fait savoir que les opérateurs miniers feront bientôt l’objet de  contrôle de rapatriement des devises étrangères en République démocratique du Congo (RDC), après l’exportation et la vente de leurs produits miniers à l’étranger.

Le gouverneur de la BCC  l’a indiqué vendredi à la presse, à l’issue de la 6ème réunion du Comité de politique monétaire (CPM).

« Le contrôle de rapatriement des devises par les miniers se prépare déjà et sera lancé d’un moment à l’autre. Ces derniers sont déjà notifiés quant à ce », a-t-il déclaré.

Le gouvernement, a-t-il dit, est confronté à un déficit budgétaire ainsi qu’à un manque de devises.  Il a rappelé que c’est depuis l’année 2017 que la RDC avait déjà sommé les entreprises minières de rapatrier, via le circuit bancaire, 40% de revenus bruts en devises de leurs exportations, tel que l’exige la loi.

 Pour Déogratia Mutombo, compte tenu des difficultés de trésorerie que connait le pays, notamment à cause de la crise sanitaire liée à la Covid-19, un rapatriement effectif de 40% des exportations des minerais donnerait un souffle nouveau à l’économie de la RDC. Cependant, il a reconnu la situation difficile que traversent ces entreprises minières qui sont également frappées par la crise sanitaire liée à la Covid-19 et qui risquent d’éprouver d’énormes difficultés à répondre à leur obligation légale.

ACP/FNG/Kayu/Fmb/Nig/NKV