Ministère de l’Economie nationale : lancement des opérations de contrôle des prix 

0
432

Kinshasa, 13 juillet 2020 (ACP).- La ministre de l’Economie nationale, Acacia Bandubola, a procédé jeudi à Kinshasa, en compagnie du vice-ministre à l’Economie, Didier Okito,  au lancement d’une mission de contrôle des prix afin de traquer  les opérateurs économiques récalcitrants qui augmentent les prix illicitement, sans respecter la marge bénéficiaire, indique un document  du dudit ministère reçu samedi l’ACP.

Selon la source, la ministre de l’Economie nationale a  lancé cette mission de contrôle en présence des inspecteurs économiques.

«Nous voulons concilier la vérité des prix sur le marché et les prix qui devaient en principe être appliqués, en tenant compte de la marge bénéficiaire », a-t-elle déclaré, en soulignant que la finalité de ce contrôle est de vérifier l’effectivité de la baisse des prix des produits assujettis à la TVA (taxe de la valeur ajoutée), en vue notamment, de contenir la spéculation observée sur le marché à la suite de la fluctuation du taux de change, de faire respecter la structure et l’affichage des prix sur les produits.

La source précise que cette mission de contrôle  s’étalera sur une période de 10 (dix) jours à Kinshasa, avant de s’étendre sur l’ensemble du territoire national. Elle aura un volet administratif et technique selon  les termes de référence qui  reprend les éléments d’identification de chaque  entreprise notamment, le RCCM, l’ID (Identification Nationale), les impôts.

Les inspecteurs économiques s’occuperont spécifiquement du volet technique lié à la vérification de l’évolution des prix, à l’application de la suspension de la TVA, à la structure des prix, aux statistiques de marchandises actualisées.

La même source indique que les Officiers de la Police Judiciaire (OPJ) sont associés à cette mission, afin de lui donner un caractère légal et rigoureux et dont les résultats sont d’ores et déjà attendus par le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo, qui suit de près cette situation.

Pour Mme Bandubola, son ministère est engagé dans la dynamique de pouvoir trouver des solutions aux problèmes qui secouent l’économie du pays notamment, la hausse des prix de certaines denrées de première nécessité.

Le lancement de cette mission de contrôle intervient quelques jours après  la visite de la ministre  sur l’axe Kinshasa-Mongata où un constat amer a été fait en ce qui concerne l’augmentation illicite des prix sur le marché.

Pour rappel, le dernier contrôle des prix fut lancé au mois de février de l’année en cours, pour traquer tous les opérateurs économiques récalcitrants qui procédaient à des augmentations illicites des prix sans respecter la marge bénéficiaire.

ACP/FNG/Kayu/Fmb/Nig/NKV