Moïse Katumbi reporte la marche anti Malonda dans le grand Katanga

0
651

Lubumbashi, 13 Juillet 2020 (ACP).- Le président national du parti politique Ensemble pour la République, Moise Katumbi Chapwe, a reporté à une date ultérieure la marche anti Malonda prévue ce lundi 13 juillet dans le grand Katanga.

Cette décision fait suite à une demande de sursoir cette marche qui lui a été adressée dimanche à son domicile privé à Lubumbashi par la Fondation Katangaise conduite par son président national, Raphaël Mututa, en vue de préserver la paix entre les communautés.

Raphaël Mututa a déploré le fait que le confinement soit devenu une arme politique pour certains afin de fouler à pied les intérêts et les droits fondamentaux du peuple.

Appel à l’unité et à la paix

Le président de la Fondation Katangaise a saisi l’occasion pour appeler la population du grand Katanga à l’unité et à la paix. Il a invité toutes les associations des communautés «sœurs» qui vivent dans cette province de rester calme et de cesser de distiller des propos désobligeants et provocateurs.

Cependant, malgré le mot d’ordre lancé par Moïse Katumbi aux militantes et militants de Lamuka de ne pas marcher, un mouvement inhabituel a été constaté lundi au centre-ville de Lubumbashi.

Des jeunes gens aux allures de délinquants  avec les effigies du parti politique Ensemble pour la République ont sillonné quelques artères principales de la ville de Lubumbashi pour protester contre l’entérinement de Ronsard Malonda comme président de la Commission électorale nationale indépendante. Toutefois, aucun incident majeur n’a été enregistré sur toute l’étendue de la ville de Lubumbashi où les services de l’ordre étaient déployés. ACP/FNG/ODM/Fmb/Nig/NKV