Nécessité de favoriser l’élection syndicale au sein du PNHF/Haut Katanga

0
398

Lubumbashi, 13 juillet 2020 (ACP).-Le directeur du Programme National d’Hygiène aux Frontières, le Dr. Dédé NdungiNdungi, a salué l’œuvre gigantesque réalisée par la coordination provinciale de ce service technique du ministère de la Santé publique, en réhabilitant, modernisant et équipant ses installations à Lubumbashi.

Dans un entretien accordé à l’ACP en marge de l’inauguration du bâtiment rénové de fond en comble de la coordination provinciale du PNHF/Haut Katanga, le Dr. Dédé Ndungi Ndungi, a évoqué la nécessité de favoriser l’organisation des élections syndicales au sein de ce service. A ce propos, il a souligné que la délégation syndicale constitue un moyen de relais pour faire parvenir les desiderata des agents au niveau de la direction générale du PNHF.

Selon lui, l’équipe des agents du PNHF du Haut -Katanga est évaluée à plus d’une centaine de personnes et que tout le monde ne peut pas parler au nom des autres, avant de déplorer le fait que plusieurs agents occupent les mêmes postes depuis des dizaines d’années et cela est inadmissible surtout au regard du travail et sacrifice consentis par ces derniers, avant de préconiser des sanctions positives pour certains agents méritants et cela n’est possible que par la mise en place d’un comité syndical.

Dedé Ndungi Ndungi a mis un accent particulier sur le respect de cursus de la carrière en vue de promouvoir les agents qui sont dans les oubliettes, soulignant qu’il est temps de donner l’opportunité à tout le monde de gravir les échelons en vue de lutter contre la nomination des dirigeants qui viennent de l’extérieur et qui ont du mal à répondre aux desiderata des agents et aux défis auxquels doit faire face le PNHF.
ACP/FNG/Kayu/Fmb/Nig/NKV