Plaidoyer pour  la réintégration de la RDC dans le système américain AGOA

0
832

Kinshasa, 13 juillet 2020 (ACP).– La Haute académie de la société civile (HASCO) et le syndicat d’Entraide chrétienne (SEC) en association avec la Chambre de commerce de New York et Global Trade and Management Consulting, deux structures basées aux Etats-Unis, ont plaidé auprès du Président américain via le bureau du représentant américain au Commerce extérieur, pour la réintégration de la RDC dans le mécanisme de l’ AGOA, a déclare, lundi, le directeur exécutif de la HASCO, Richie Lontulungu, dans un entretien accordé à l’ACP.

Richie Lontulungu  a  affirmé  que ces organisations  qui ont plaidé la cause congolaise, ont présenté au gouvernement américain, les moyens de défense de la RDC en parcourant des éléments, à la base, jadis, de  l’exclusion du pays de  l’AGOA.

Elles ont  apporté, à ce plaidoyer, des avancées significatives dans chaque secteur à savoir les  droits de l’homme, la lutte contre la corruption, la lutte contre l’impunité etc.

Le directeur exécutif de la Haute académie de la société civile a soutenu  que la réintégration de la RDC dans l’AGOA va permettre de consolider la reconnaissance des  USA  pour les efforts fournis sur la bonne gouvernance en cours dans le pays.

L’administration américaine avait suspendu, en 2010, la participation de la RDC à l’AGOA qui est  un mécanisme du gouvernement américain mis en place en l’an 2000 permettant à des Etats bénéficiaires d’exporter directement une chaine des produits vers les Etats Unis sans pour autant payer les droits de douane

Le gouvernement américain  avait pointé du doigt la RDC à cause de la  corruption, l’impunité, des viols et abus sur les droits humains. ACP/FNG/ODM/Fmb/Nig/NKV