Plaidoyer pour la valorisation des ressources naturelles et  le développement d’une industrie agroalimentaire

0
578

Kinshasa, 13 juillet 2020 (ACP).- Le candidat à l’élection présidentielle de 2018 en RDC, Dr Noël Tshiani Muadiamvita a appelé le gouvernement congolais à valoriser ses ressources naturelles pour développer une industrie agroalimentaire complète dans le pays afin de subvenir aux besoins de consommation et créer des emplois pour la majorité de la population vivant dans les milieux ruraux.

Dr Noël Tshiani Muadiamvita l’a fait savoir dimanche, lors d’un entretien avec l’ACP, en marge de la journée mondiale de la population, commémorée le 11 juillet de chaque année.

Pour Noël Tshiani, la journée de la population interpelle tout le monde (dirigeants, Institutions, gouvernements et peuple) quant à ce qui doit être fait pour créer de bonnes conditions de vie et d’épanouissement de l’être humain.

« Nous devons mettre l’être humain au centre de nos préoccupations et de toute stratégie de développement et d’organisation de la société. Un pays sans stratégie de développement pour régler les défis de la population est voué à l’échec », a-t-il dit , soulignant qu’il propose à la population congolaise une stratégie de développement dénommée : « Le Plan Marshall de Noël Tshiani pour la Reconstruction et le Développement de la RDC ».

Ce plan Marshall, a-t-il précisé, ambitionne de sortir le pays du sous-développement pour en faire un pays émergent dans 15 ans. Il a, à cet effet, proposé  un arsenal des mesures et politiques à mettre en œuvre dans chaque secteur entre autres le social, la gouvernance, les infrastructures, les ressources humaines, l’agriculture, l’élevage, la pêche, le tourisme et les services.

Pour atteindre les résultats escomptés, a-t-il ajouté, il faudra  promouvoir l’appropriation de cette vision par les concernés ou la responsabilisation des populations rurales que l’Etat devra aider à mécaniser leurs activités tout en leurs  facilitant l’obtention des financements et assurant un encadrement adéquat pour le renforcement des capacités afin d’améliorer la productivité.

Pour cet ancien Directeur Résident de la Banque mondiale à Washington,  la production agricole, l’élevage et la pêche doivent  constituer la base du développement de la RDC étant donné qu’ils touchent la grande partie de la population et ses besoins fondamentaux.

« La mécanisation de ces secteurs, l’organisation des systèmes de collecte et de distribution des produits, la mise en place des mécanismes de financement et la formation des agriculteurs, éleveurs et pêcheurs sont des éléments clé pour augmenter la productivité et réaliser des résultats durables dans le développement».

Un changement de politique et vision pour le développement du pays

Noël Tshiani Muadiamvita a proposé au gouvernement un changement de politique et de vision globale de développement du pays.

Comme la plupart des pays ont fermé leurs frontières pour contenir et se protéger contre la COVID-19,a-t-il ajouté,  il est indispensable que l’État mette le peu de moyens dont il dispose pour susciter la production agricole qui aiderait non seulement à créer des emplois pour la population, mais aussi à augmenter la productivité. D’autre part, elle aiderait le pays à vendre l’excédent de production à d’autres pays et à générer des devises étrangères que l’on peut utiliser pour importer des biens d’équipements.

Noël Tshiani a fait savoir que la RDC dispose de 125 millions d’hectares de terres arables qui sont bonnes pour l’agriculture, mais seulement 5% de ces terres sont cultivés, ce qui nous laisse une marge de manœuvre très importante. Avec une population de 100 millions d’habitants dont 80 pour cents se trouvent dans les milieux ruraux, le développement de l’agriculture permettrait de créer des emplois pour les 85 pour cent de la population se trouvant au chômage.

Dans le cadre du Plan Marshall de Noël Tshiani pour la Reconstruction et le Développement de la RDC, il est prévu de construire des infrastructures telles que les autoroutes, routes, les routes de desserte agricole, d’approvisionner la population en  eau, électricité et services de communication dans les centres urbains et dans les milieux ruraux. ACP/FNG/Kayu/Fmb/Nig/NKV