Covid-19 : le ministère du Plan prévoit une réponse contre la déstabilisation des finances publiques

0
235

Kinshasa, 14 juillet 2020 (ACP).- Le ministère du Plan prévoit une réponse coordonnée et renforcée contre la déstabilisation des finances publiques, afin de prévenir une crise de la dette potentiellement dévastatrice et de remédier aux ravages économiques et financiers causés par la pandémie de la Covid-19.

Cette résolution ressort d’une étude faite par ledit ministère pour planifier la reprise économique après la pandémie, présentée dans son rapport sur « l’impact sanitaire et socioéconomique de la Covid-19 en RDC » dont l’ACP s’est procuré une copie.

Selon le rapport, il s’agit de réfléchir minutieusement à la prochaine phase du redressement, et au rôle d’une action publique forte pour stimuler la demande et assurer des revenus de remplacements, ainsi que de promouvoir de nouveaux investissements. Cet effet permettra de renforcer la prospérité et la résilience tout en soutenant le potentiel de croissance à long terme et la trajectoire  de développement durable.

Quant au soutien à la stabilité macroéconomique et à la relance économique, pendant et après cette crise pandémique, le document indique que malgré la situation économique de la République démocratique du Congo (RDC) qui fragilise le pays en raison notamment de la faible diversification  de son tissu productif, le ministère du Plan, propose à cet axe, un ensemble de mesures budgétaires, monétaires et financières, de soutien aux secteurs productifs et aux infrastructures structurantes et industrialisantes.

Le même document ajoute que les principaux défis à relever sont entre autres, la mobilisation des ressources budgétaires et financières supplémentaires ; la protection de l’ensemble du tissu économique ; l’encadrement des secteurs productifs et la promotion des infrastructures structurantes et industrialisantes ainsi que la protection des emplois, surtout dans l’économie informelle qui contribue à plus de 70% des emplois créés par l’économie nationale.

25 projets destinés à aider les pays dont la RDC à combattre la Covid-19

Le rapport du ministère du Plan note par ailleurs que depuis le début du mois d’avril 2020, le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale (BM) a approuvé une première série de 25 (vingt-cinq) projets destinés à aider plusieurs pays, dont la RDC, à combattre la pandémie de la Covid-19.

Ces projets permettront également aux pays bénéficiaires à accélérer leur redressement économique, notamment dans l’objectif d’assurer l’accès à l’eau potable, à l’assainissement et à l’hygiène pour les soignants et les patients, qu’ils soient atteints de ce virus ou d’autres pathologies.

Ceci découle d’une des principales recommandations que le rapport 2020 du système des Nations Unies a formulé pour ce qui est du financement du développement durable, en se basant sur les  analyses  et les recherches conjointes du Fonds monétaire international (FMI), du groupe de la BM et de plus de 60 (soixante) agences des Nations Unies et Institutions internationales, en vue de relancer et généraliser les projets ciblés notamment en ce qui concerne l’accès à l’eau potable en milieux urbain, périurbain et rural, l’assainissement et l’hygiène, car le faible accès à l’eau potable, à l’assainissement et à l’hygiène rend la RDC vulnérable à la Covid-19. ACP/Zng/May