La marche de la plateforme ‘’Lamuka’’ dispersee par les elements de la pnc a bukavu

0
540
Patrouille de la Police Nationale Congolaise(PNC). Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Bukavu, 14 juillet 2020 (ACP).- La marche organisée lundi par les partis politiques membres de la plateforme LAMUKA à partir de plusieurs points de la ville de Bukavu et qui avait comme point de chute le gouvernorat de province à Labotte en commune d’Ibanda a été dispersée par les éléments de la Police nationale congolaise (PNC) à coups de gaz lacrymogène.

A l’unanimité, les manifestants s’opposaient à la confirmation de Ronsard Malonda à la présidence de la Commission électorale nationale indépendante, CENI, ainsi qu’aux propositions de trois lois d’Aubin Minaku sur la réforme de la justice en RDC.

Pour les membres du Parti national pour la démocratie (PND) et les membres du Mouvement de libération du Congo (MLC) ainsi que ceux de l’AFDC/A présents à la marche, accepter Ronsard Malonda à la tête de la CENI, c’est cracher sur les Congolais parce que, selon eux, il a été parmi ceux qui auraient cautionné la fraude lors des échéances électorales passées.

En 2023, ces manifestants ne voudraient pas assister à ce qu’ils qualifient d’incidents électoraux.

Des insignes et des drapeaux des partis politiques ont été ravis par les éléments de la PNC lors de la marche partie de la Place Major Vangu à l’Essence en commune d’Ibanda et celle partie de la Place appelée ‘’Horizon’’ en commune de Kadutu.

Le communicateur de l’Ensemble Pour la République, Bamba Gali, a dit que la première étape vient de se terminer avant d’ajouter que les manifestants sont déterminés à aller jusqu’au bout.

La marche de la plateforme LAMUKA a été interdite par le maire de la ville de Bukavu, rappelle-t-on. ACP/Zng/May