Le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi rend un dernier hommage au premier président de la Cour de cassation

0
715

Kinshasa, 14 juillet 2020 (ACP).- Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a rendu mardi, un dernier hommage au premier président de la Cour de cassation, Dominique Ntambwe Wa Kanyiki Biselela, au cours d’une cérémonie organisée à l’esplanade de cette Cour, dans la commune de la Gombe à Kinshasa.

Le Chef de l’Etat a, à cette occasion, déposé une gerbe de fleur devant la dépouille de l’illustre disparu, avant de réconforter la veuve, les orphelins ainsi que les autres membres de sa famille.

Le Président Félix Tshisekedi, rappelle-t-on,  avait  signé lundi une ordonnance élevant à titre posthume  Dominique Ntambwe Wa Kanyiki Biselela, à l’ordre national « Héros nationaux Kabila-Lumumba », au grade de commandeur.

Auparavant,  conformément à la tradition judiciaire en matières funéraires, le premier président intérimaire de la Cour de cassation, Mukengule Muderwa a, dans son discours prononcé dans une audience solennelle publique organisée en cette circonstance, remercié le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, Magistrat suprême et garant de bon fonctionnement des institutions du pays,  pour son implication personnelle ayant permis la solennité des funérailles du haut magistrat disparu.

« C’est le témoignage vivant de l’intérêt qu’il porte au pouvoir judiciaire dont il travaille à la consolidation de l’indépendance et à la matérialisation d’un Etat de droit, gage de notre démocratie », a-t-il souligné.

Prenant à son tour la parole, le bâtonnier national a indiqué que  la justice congolaise n’a jamais connu une présidence aussi brève à la tête de la Haute Cour que celle de Dominique Ntambwe wa Kaniki Biselela. « Qu’importe la brièveté, a-t-il ajouté, Dominique nous a laissé un témoignage très significatif, à savoir après 43 ans de carrière, il est arrivé et parti sans se compromettre et sans sanctions disciplinaires ».

Originaire de la province du Kasaï oriental, territoire de Miabi, secteur de Kakangayi, Dominique Ntambwe wa Kaniki Biselela est né à Lwiza, le 18 septembre 1951. Il a fait ses études primaires à Miabi, à  l’école St. Joseph, secondaires à Mbuji- Mayi et supérieures à l’UNAZA/campus de Kinshasa où il a obtenu une licence en Droit.

De son vivant, Dominique Ntambwe wa Kaniki Biselela a eu une carrière professionnelle très riche et a exercé plusieurs  tâches. Il a été notamment magistrat affecté comme substitut du Procureur de la République au parquet de Kinshasa/Matete,  Conseiller à la Cour d’appel de Kinshasa/ Matete et  premier président de la Cour de cassation.

Nommé premier président de la Cour de Cassation par le Président  Félix Tshisekedi, Ntambwe wa Kanyiki avait pris officiellement ses fonctions en février 2020 lors d’une cérémonie de remise et reprise organisée à Kinshasa avec son prédécesseur, Jérôme Kitoko.

Décédé le 29 juin 2020,  Dominique Ntambwe wa Kanyiki était marié à Astrid Ndaya Kanyinda avec laquelle il a eu onze enfants et plusieurs petits-fils.

Plusieurs hautes personnalités tant civiles que militaires sont venues rendre hommages à l’illustre disparu, parmi lesquelles le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilukamba, le directeur de cabinet du Chef de l’État, Désiré Kashmir Kolongele Eberande et des membres de la famille judiciaire de la Cour de cassation. ACP/Zng/May