Le COJELTA invite les jeunes à harmoniser les vues au sujet de la présidence de la CENI

0
674

Kinshasa, 14 juillet 2020 (ACP).- Le président du Collectif des jeunes leaders du Tanganyika (COJELTA), Me Joseph Mulunda a appelé à un débat général entre jeunes pour harmoniser les vues au sujet de la candidature de Ronsard Malonda à la tête de la CENI aux fins de désamorcer la crise et à laisser le temps à la poursuite du processus électoral dans un esprit de sérénité nationale.

Selon un communiqué du COJELTA remis mardi à l’ACP, Me Joseph Mulunda a, à cet effet,  exhorté tous les acteurs politiques et sociaux du pays et de la province à bannir tous les messages de nature à raviver les tensions sociales déjà perceptibles à travers le pays et à transcender leurs égos en vue de privilégier l’intérêt national autour de toutes les questions qui fâchent.

Me Mulunda a par ailleurs, invité les confessions religieuses à harmoniser leurs vues au sujet de la candidature du nouveau président de la CENI avant son investiture par le Chef de l’État et rappelle qu’ils seront tenus pour responsables devant l’histoire pour tout  déchirement né de l’ambiguïté de leurss discours quand à ce.

D’après lui,  le COJELTA a  suivi avec attention l’actualité du lundi 13 juillet, caractérisée par l’appel à la mobilisation générale lancé par les leaders de Lamuka pour protester contre la loi Minaku-Sakata et l’entérinement de M. Ronsard Malonda, candidat  à la présidence de la CENI par l’Assemblée Nationale et a constaté que malgré l’interdiction de toutes les manifestations publiques réitérée par le Gouvernement central et relayée par l’exécutif provincial suite à l’état d’urgence sanitaire décrété par le Président de la République, quelques manifestants ont réussi à exprimer publiquement leurs désidératas.

Tout en indiquant qu’aucun dégât matériel ou perte en vie humaine n’a été déploré à travers toute la province du Tanganyika, le COJELTA a salué le professionnalisme de la Police Nationale Congolaise pour avoir bien encadré les manifestants de ce jour.

Il a toutefois appelé la jeunesse congolaise  à ne pas céder à la manipulation politicienne et à se concentrer plutôt sur les défis sanitaires, sécuritaires et économiques qui s’imposent à la nation congolaise et qui menacent gravement l’existence commune.

Le COJELTA, a-t-il dit,  a renouvelé son soutien à la candidature de Ronsard Malonda pour avoir obtenu 6/8 voix lors du vote des confessions religieuses. ACP/Zng/May