Organisation d’une journée d’échange à l’intention des sages-femmes à Kisangani

0
337
New motherhood is exhilarating – and daunting. Both mother and baby are highly vulnerable in the post-natal period, and midwifery care remains as vital as ever. Bendu, 21, takes her newborn daughter from a midwife at the UNFPA-supported Sinje Health Centre in Liberia.

Kisangani, 14 juillet 2020(ACP).- La coordination urbaine de la société congolaise des sages-femmes de la province de la Tshopo a organisé une journée d’échange et de formation à l’intention de ces membres, a constaté l’ACP. 

Selon la source, les objectifs de ladite rencontre visent à stimuler ces femmes à reconnaître leur profession.

Le chef de travaux Bangoiso, orateur du jour, a précisé que les sages-femmes doivent reconnaître leur propre profession, son historique et son évolution ainsi que l’éthique et la déontologie du métier.

De son côté, le président provincial de sages-femmes, Napoléon Bolamba a invité ses pairs à s’engager dans la profession pour changer la vie humaine, avant d’indiquer que la profession des sages-femmes à pour mission la réduction du taux de mortalité infantile. ACP/ ACP/Zng/May/GGK/JLL