Investir dans la planification familiale, une des solutions pour éradiquer la faim

0
158

Kinshasa, 15 juillet 2020 (ACP).- La coordinatrice de l’ONG « Jeune fille valorisée pour l’originalité de la race humaine (JFIVORHU) », Anto Tshianda a affirmé  mercredi qu’investir dans la planification familiale est l’une des solutions pour éradiquer la faim et lutter contre la pauvreté, au cours d’un entretien avec l’ACP.

Mme Anto Tshianda, a fait savoir qu’avec 63% de la population vivant sous le seuil de la pauvreté, près de la moitié des enfants de moins de 5 ans, soit 43% souffrent de malnutrition chronique et connaissent un rythme de croissance annuelle moyen de 3,1%.

Les efforts du gouvernement pour lutter contre la pauvreté et éradiquer la faim à l’horizon 2030 peuvent être hypothéqués par la croissance effrénée de la population, a-t-elle indiqué, soulignant que seul le ralentissement de cette croissance à travers notamment, l’accès aux services sociaux de base demeure une chance d’investir pour  le développement.

La baisse de l’accroissement démographique aura pour avantage de réduire la charge des ménages et de l’Etat, de baisser la consommation, de booster l’épargne et  de soutenir  les investissements, a conclu la coordinatrice de cette ONG. ACP/Kayu/Mpk/KJI/JFM