Le Nigeria décrète la fin de la saison 2019-2020 pour raison de coronavirus

0
309

Kinshasa, 15 juillet 2020 (ACP).- La Fédération de football du Nigéria (NFF) a mis un terme à la saison de football 2019/2020 en raison de la pandémie de coronavirus.

Toutes les activités de football, y compris la Ligue de football professionnel du Nigeria (NPFL), étaient suspendues depuis mars dernier afin de se conformer aux protocoles établis par le gouvernement pour endiguer la propagation du virus.

Dans un communiqué, la NFF a déclaré que la décision de mettre fin à la saison avait été prise après des consultations judicieuses avec les autorités compétentes et les parties prenantes à travers « un examen holistique de toutes les questions affectant les ligues (y compris le statut des championnats avant le survenue de la pandémie de COVID-19), de l’impact des perturbations induites par la pandémie, des mesures restrictives en matière de santé, de sécurité et de déplacement dans le pays, des protocoles potentiels de reprise du football, des coûts, de la situation financière des ligues et clubs, du calendrier de la CAF et des résolutions des différentes ligues tel que transmis à la NFF ».

Par conséquent, la saison 2019/2020 en NPFL a pris fin avec les trois meilleurs clubs au classement après 25 journées, qualifiés pour représenter le Nigeria lors des compétitions interclubs 2020/2021 (deux places pour la Ligue des champions de la CAF (Confédération africaine de football) et une autre pour la Coupe de la Confédération.

Par ailleurs, une place supplémentaire en Coupe de la Confédération sera attribuée au vainqueur de la Federation Cup 2019.

La NFF a également annoncé qu’il n’y aura ni promotion ni relégation en NPFL pour la saison 2019/2020, de même qu’en deuxième division de la Ligue nationale du Nigeria (NNL) tandis que la saison 2019/2020 de la Nigeria Women Football League (NWFL) qui n’avait pas encore commencé, a été annulée.

Le football africain subit les vicissitudes du Covid-19

Le « Continent-mère » subit la loi du Coronavirus. Une à une, les nations africaines annoncent l’arrêt définitif de leurs championnats. Désireuses de prendre la menace de la covid-19 au sérieux, les autorités locales prennent des mesures radicales afin de juguler l’épidémie.

Le péril est dans la demeure. Touché de plein fouet par le fléau du coronavirus, le football africain est mis en sommeil. Pour les dirigeants des instances footballistiques du continent, la gestion de cette crise inédite est un vrai casse-tête « chinois ». La liste des pays africains qui ont décidé de mettre un terme définitif à leurs championnats ne cesse de s’allonger ces derniers jours.

Saison blanche en Gambie

La Gambie l’a annoncé le samedi 11 juillet, estimant que le simple huis clos ne s’était pas avéré suffisant partout où il avait été pratiqué. La Fédération locale (GFF) a décidé d’employer les grands moyens en optant pour une saison blanche, sans champion ni relégués.

Deux représentants en coupes interclubs de la CAF ont en revanche été désignés pour la saison prochaine: Real Banjul, leader du championnat avant son interruption, jouera la Ligue des Champions et Gambia Armed Forces la Coupe de la Confédération. Octobre 2020 est la date provisoire de lancement pour la saison de NPFL 2020/2021 sous réserve de la réouverture complète du pays par le gouvernement et de l’approbation des autorités sanitaires. ACP/Kayu/Mpk/KJI/JFM