Le VPM des Infrastructures s’engage à doter le pays d’un réseau routier reliant les 4 coins du territoire  national

0
1326

Kinshasa, 15 juillet 2020 (ACP).- Le vice-Premier ministre, ministre des Infrastructures et travaux publics (ITP), Willy  Ngoopos, s’est engagé à doter la République démocratique du Congo (RDC),  d’un réseau routier reliant les quatre coins du territoire national, indique un document dudit ministère reçu, mercredi, à l’ACP.

Selon la source, le vice-Premier ministre Ngoopos l’a exprimé, mardi, à l’occasion de la présentation de son bilan 10 mois à la tête de ce ministère.

Il a indiqué que c’est dans ce cadre qu’il a relancé le Programme d’entretien routier (PER) dont la mise en application tardait depuis 2017, ajoutant que ce programme à pied œuvre travaille en collaboration avec trois gestionnaires des réseaux routiers  en RDC à savoir : l’Office des Routes (OR), l’Office des voiries et drainage (OVD) et l’Office des voiries de desserte agricole (OVDA).

La même source, précise que l’OR  s’occupe des routes d’intérêt général telles que les nationales et provinciales qui sont prioritaires et secondaires. Cependant, ajoute-elle, l’OVD, s’emploie à l’entretien des voiries urbaines et l’OVDA, qui est sous la gestion du ministère de développement rural, s’occupe des routes de desserte agricole.

Le vice-Premier, ministre des ITP  s’est  dit  satisfait de la réhabilitation de certaines avenues de la capitale telle que Bokasa, Commerce et Saïo qui sont déjà praticables ainsi que  le tronçon Parking Moulaert et Selembao dont les travaux sont en cours. Ceci, au-delà de plusieurs autres routes et ponts actuellement  en cours de réhabilitation  dans la ville de Kinshasa comme dans les provinces du Kongo Central, du Kwilu et de Haut Lomami.

Il a salué, à l’occasion l’accélération des travaux en cours d’exécution de sauts-de-mouton affirmant que ces ouvrages seront très prochainement inaugurés.

Pour rappel, le gouvernement à travers le ministère des Infrastructures a signé un contrat avec la Banque africaine de développement (BAD),  pour la réhabilitation de la RN1 tronçon Kinshasa-Kikwit-Batshamba, la construction d’une route moderne de plus de 170 km partant de Kasomeno en RDC jusqu’à Mwenda en Zambie et la construction d’un pont de 350 mètres sur la rivière Luapula dans le Haut-Katanga. ACP/Kayu/Mpk/KJI/JFM