Nord-Kivu : plusieurs villages du territoire de Walikale abandonnés par ses habitants de suite des affrontements entre les deux factions de NDC-Rénové

0
287

Goma, 15 juillet 2020 (ACP).- Plusieurs habitants du territoire de WALIKALE au nord-kivu principalement dans le  groupement Ihana du secteur de Wanianga fuient leurs villages depuis le déclenchement de la guerre entre les deux factions de Nduma Defense of Congo Rénové, renseigne un chercheur de droits humains.

La population s’est réfugiée en brousse, craignant pour sa sécurité. Dans leur cachette, ces habitants sont exposés à toute sorte d’intempéries.

Nos sources dans la région renseignent que ce sont les villages environnant Mutongo, chef-lieu de ce groupement, qui sont pkus touchés.

« Il est pour l’instant difficile de dire combien de ménages sont déplacés mais ce sont des grands villages qui sont abandonnés. Car déjà nous confirmons que les villages de Mutongo, Muirya, Itondo, Kaseke, Misoke, Mirenge, Myanga, Mirongo, Taka, Maninge, Manyema et  Misheshe se vident de leurs habitants suite à l’activisme des rebelles. Et le nombre de village abandonnés peut dépasser ces villages cités, » a déclaré Jean-Claude Bauma Mishiki, chercheur en droits humains en territoire de Walikale.

Les habitants qui demeurent en brousse lancent des cris de détresse à l’endroit des autorités compétentes pour leur venir en aide en mettant fin à l’activisme de ces groupes rebelles.

« Nous sommes en train de souffrir ici dans la forêt où nous nous cachons. Malheureusement le gouvernement connait très bien notre situation mais il se tait. Nous appelons nos autorités à la prise de conscience. Nous avons aussi droit à la protection. Que les autorités nous viennent en aide s’il vous plait. Nous avons des enfants et des femmes enceintes qui dorment aujourd’hui comme des animaux, sous les arbres à cause de cette insécurité. Nous ne savons plus où aller. Nous voulons retourner dans nos villages. Que les autorités nous garantissent la sécurité », plaide un habitant depuis sa cachette.

Les députés provinciaux élus de Walikale ont pris langue avec la MONUSCO ce mardi. Sur sa page Facebook, l’honorable Prince Kihangi a indiqué que des décisions importantes ont été prises pour soulager la misère de la population. ACP/Kayu/Mpk/KJI/JFM