Plaidoyer pour la création des bureaux secondaires de l’état civil à Songololo

0
200

Mbanza-Ngungu, 15 juillet 2020 (ACP).- La société civile du territoire de Songololo, par l’entremise de l’un de ses membres, Jean-Pierre Mbemba,  a plaidé pour la création des bureaux secondaires de l’état civil dans ce territoire, au cours d’un entretien mercredi avec l’ACP.

Selon Jean-Pierre Mbemba, le bureau de l’état civil chargé de procéder à l’enregistrement des enfants se situe dans un endroit très éloigné, ce qui ne facilite pas la tâche à la population de s’acquitter à cette obligation.

Les habitants de Mamboma (km5), Kisonga ou encore de Lufu-gare sont confrontés souvent à d’énormes difficultés pour atteindre Minkelo dans le secteur de Luima où est placé le bureau de l’état civil chargé d’enregistrer les enfants à Songololo, a-t-il noté.

Il a révélé que le territoire de Songololo est buté à plusieurs problèmes dans ce domaine, notamment l’abandon par des parents de l’acte de naissance établi, l’absence des adresses dans cette entité, le manque très souvent de cahier d’enregistrement dans le bureau de l’état civil ainsi que les absences prolongées et régulières des agents de ce bureau et qui empêchant ainsi le retrait de l’acte de naissance.

Jean-Pierre Mbemba a demandé aux gouvernements provincial et national de mettre en place ces bureaux secondaires dans ce territoire pour favoriser la proximité et connaître, en temps utile, le nombre exact de la population. ACP/Kayu/Mpk/KJI/JFM