Un ultimatum aux constructeurs anarchiques dans le cimetière de la Ruzizi.

0
561

Bukavu, 15 juil. 2020 (ACP).- Le Ministre provincial des affaires foncières au Sud-Kivu, Emmanuel Ndigaya Ngezi vient de donner un ultimatum de huit jours à plus de 30 personnes ayant construit des maisons d’habitation dans le cimetière de la Ruzizi en commune d’Ibanda à Bukavu.

Le Ministre, de passage dans ce cimetière, a dressé un constat amer, voyant les vivants et les morts en coalition dans ce site.

Il a fit savoir que lorsque l’ordre sera donné par le gouverneur de province, toutes les maisons dans ce lieu de repos pour les morts vont tomber les unes après les autres; d’où son invitation à ces constructeurs anarchiques de procéder à la démolition de leurs maisons pour pouvoir sauver certains matériaux.

Le ministre NDIGAYA a profité de son passage dans ce site pour donner une sévère mise en garde, surtout aux personnes qui se donnent le courage de vendre des parcelles dans ce cimetière et aux autres qui, sans réfléchir, érigent des maisons aux côtés des morts. Plusieurs tentatives provinciales ont été faites vainement pour sauver ce cimetière mais les morts continuent à perdre la bataille sur le propre terrain devant les vivants, constate-t-on. ACP/Kayu/Mpk/KJI/JFM