Les chefs de confessions religieuses appelés de se remettre ensemble pour la désignation du président de la CENI

0
341

Kinshasa, 16 juillet 2020 ( ACP).-  Le  coordonnateur de l’ONG « La luttre contre  les injustices sociales en RDC » (  LCIS/ RDC ), Alex Maniana,  a  appelé les chefs de confessions religieuses à se remettre ensemble pour désigner une  autre personne à la tête de la  Commission électorale nationale indépendante ( CENI) pour éviter les injustices liées à la fraude électorale et de mettre fin à tous les  mouvements  de protestation  de   ce dernier temps  contre la personne de Ronsard Malonda à la tête de cette institution d’appui à la démocratie.

Au cours d’une  rencontre organisée jeudi au siège de  cette  structure, dans  la commune de  Limeté,  Alex Maniana a indiqué que la  désignation de Ronsard Malonda Ngimbi  comme président de la CENI,  pose problème  au sein de la population  et risque de créer des conflits entre les églises.

la société attend de l’église la réalisation de leur mission de produire les hommes digne de confiance à la tête de cette institution d’appui à la démocratie, en vue d’une victoire sur les fléaux sociaux, a fait remarquer, M. Maniana,  avant de  faire savoir que les hommes des églises doivent être actifs et ne peuvent pas être influencés par les politiciens.

Alex Maniana  qui a invité  les  hommes de Dieu à prendre en main à leur responsabilité sur l’importance de la doctrine sociale de l’église pour un meilleur engagement dans la société,  a aussi  proposé un ensemble de principes  pour résoudre cette  problématique. Il s’agit notamment,  d’une réflexion pour une solide  compréhension du fonctionnement de la CENI, une étude  à tous les niveaux des   problèmes d’ordre social et le choix d’un bon chemin pour répondre aux grands défis du temps présent. ACP/Fmb/Fmb/AWA