1,7 million des femmes donneront naissance suite au confinement, selon un expert

0
446

Kinshasa, 17 juillet 2020(ACP).– M. Célestin  Compaoré, expert international en santé sexuelle de reproduction (SSR), a indiqué que 1,7 million des femmes supplémentaires donneront naissance suite au confinement et au couvre-feu dû  à la pandémie du COVID-19 qui a frappé presque tous les pays du monde, y compris la RDC , au cours d’une session des formation  en ligne des journalistes et influenceurs  sur les droits en santé sexuelle  reproductive(DSSR)    et les VBG dans le cadre de la E-campagne.

M. Compaoré a relevé les conséquences de la pandémie sur les DSSR, dont 2,6 millions de nouveau-nés supplémentaires subiraient des complications majeures et ne recevraient pas les soins dont ils ont besoin. Il en résulterait 28 000 décès maternels et 168 000 décès de nouveau-nés supplémentaires et 3 millions d’avortements clandestins qui entraineraient 1000 décès maternel.

Il intervenait sur comment communiquer sur les DSSR-VBG en lien avec le COVID ? Il a fait savoir de plus les mesures gouvernementales qui ont été pris  pour réduire la progression de la pandémie, comme le confinement, la quarantaine et le couvre-feu, obligent les partenaires à se supporter pendant de longues semaines ou des longues journées, induisent des violences basées sur le genre telles que : la violence physique, la violence psychologique et le harcèlement sexuel.

Les foyers se sont avérés être des endroits dangereux pour les femmes à cause de cette promiscuité, a-t-il ajouté.

Mme Shéila Sanouidi, spécialiste en journalisme et communication du projet  Résonance, a invité les journalistes et les bloggeurs, avoir un engagement et un intérêt personnel sur la thématique des DSSR et des VBG ; développer ses aptitudes de recherche et de collecte d’informations, inclure la dimension humaine dans les productions, produire des articles, des  reportages, des brèves, des données  sur les DSSR et les VBG en temps de COVID-19 ; ne porter de jugement de valeur dans les productions.

Elle a enfin demandé aux journalistes de toujours donner les informations vraies et vérifiées auprès des sources fiables en vue de mettre la lumière sur ces différentes réalités endurées par  les femmes. ACP/Zng/ODM/May /GGk