Un mémorandum des étudiants de l’UCC et de l’UPC sur  la gestion de la COVID-19 en milieu académique remis au ministre de l’ESU

0
219

Kinshasa, 17 juillet 2020(ACP).- Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Thomas Luhaka Losendjola a reçu, jeudi dans son cabinet, une délégation des étudiants de l’Université catholique du Congo (UCC) et celle de l’Université protestante au Congo (UPC) venue lui remettre un mémorandum contenant des propositions sur la gestion de la COVID-19 en milieu universitaire après la levée de l’état d’urgence sanitaire.

Selon la cellule de communication du ministère qui a rapporté la nouvelle vendredi à l’ACP, les étudiants de ces deux universités privées ont proposé au ministre, quant à la gestion de la COVID-19 en milieu universitaire, le renforcement des mesures barrières en vue de lutter contre cette pandémie.

Cette délégation a également promis  d’accompagner le ministre de l’ESU dans sa vision de relèvement du système éducatif au niveau supérieur et la résolution des problèmes engendrés par la COVID-19 perturbant ainsi le calendrier académique dans plusieurs universités.

Au sortir de cet entretien, le ministre de l’ESU a salué le sens de responsabilité de ces étudiants en leur promettant d’accompagner leur initiative.

Une plate-forme mise en place par le réseau des télécommunications

La presse du cabinet du ministre de l’ESU a par ailleurs rapporté que Thomas Luhaka s’est aussi entretenu avec le directeur général d’AIRTEL, Thierry Diasonama, sur une plate-forme mise sur pied par le réseau des télécommunications en vue de renforcer l’enseignement à distance en RDC.

Cette plate-forme doit tenir compte du pouvoir d’achat des étudiants afin de permettre l’accès des étudiants dans ce système numérique, a dit le ministre, avant d’ajouter que ce système d’enseignement devra être légalisé en RDC.

Le ministre l’ESU invité à la 3ème édition 2020 d’un panel en Afrique centrale

Le ministre l’ESU a également reçu dans son cabinet, le responsable pays ai de la Banque africaine de développement (BAD)/RDC, Kouassi Akoupo, porteur d’une invitation au ministre en vue de sa participation à la 3ème édition 2020  d’un panel en Afrique centrale sur le capital humain, emploi et développement des compétences.

Ce panel de haut niveau réunira les ministres de la région et les autorités régionales pour échanger sur le rapport ainsi que l’impact  de la pandémie  de la COVID-19 sur les économies. ACP/Zng/ODM/ May/GGk