Coronavirus: les Israéliens contestent les nouvelles mesures de confinement

0
355

Kinshasa, 18 juillet 2020 (ACP) -Les Israéliens  contestent les mesures de confinement que veut renforcer  le gouvernement Netanyahu face à une augmentation continue du nombre de nouveaux cas de coronavirus, ont annoncé samedi les médias locaux.

Le gouvernement israélien a ordonné dans la nuit du 16 au 17 juillet la fermeture des restaurants, des salles de sport mais aussi des piscines, des plages et des commerces non-essentiels durant les week-ends. Mais sa gestion de la crise sanitaire et économique est fortement critiquée et les nouvelles mesures sont contestées, soulignent les sources.

Tous les vendredis soirs depuis plusieurs semaines désormais, des opposants à Benyamin Netanyahu se rassemblent devant sa résidence officielle pour réclamer sa démission.

Le mouvement est mené par des organisations anti-corruption. Mais  vendredi 17 juillet, certains protestataires étaient en maillot de bain, d’autres faisaient un cours de yoga au milieu de la rue. Une façon de railler les nouvelles mesures décidées par le gouvernement, estime une manifestante.

« Ce n’est pas la façon de combattre le coronavirus, dit-elle. Je parle avec mes amis à l’étranger et il ne se passe pas chez eux la même chose qu’ici où ils ferment et rouvrent à leur guise. Et comme on se rapproche de la reprise de son procès, cela ferme à nouveau soudainement. »

Le gouvernement a aussi fait face à une levée de boucliers de la part des restaurateurs. Ils mettaient en avant qu’ils avaient des stocks de nourriture et que cette fermeture soudaine entraînerait des pertes financières massives. Nombre d’entre eux menaçaient de faire de la désobéissance civile et d’ouvrir leurs établissements malgré l’injonction de les fermer.

Face à l’ampleur de la grogne, les deux têtes de l’exécutif, Benyamin Netanyahu et Benny Gantz, ont finalement décidé de repousser la fermeture des restaurants à mardi prochain. ACP/CL/KJI/MPK