Ingende devient la septième zone de santé touchée par l’épidémie d’Ebola en Equateur

0
364

Kinshasa, 19  juillet 2020 (ACP).- La zone de santé d’Ingende est devenue samedi la septième zone de santé touchée par l’épidémie d’Ebola dans la province de l’Equateur, après celles de Bikoro, Bolomba, Iboko, Mbandaka, Lotumbe et Wangata,  rapporte le bulletin quotidien du ministère de la Santé sur la situation épidémiologique de cette maladie  parvenu dimanche à l’ACP.

Le nouveau cas confirmé enregistré dans cette nouvelle zone de santé est un commerçant de 50 ans qui  réside dans le village de Ntomba dans l’aire de santé de Makako.  Il est vivant, non vacciné et non listé comme contact d’un malade.

Le début des symptômes datent du  08 juillet 2020 avec comme période d’exposition du 21 juin au 04 juillet 2020. Ce patient a usé d’automédication à domicile dès le début des signes jusqu’au 15 juillet 2020, où l’évolution a été marquée par la survenue de douleurs abdominales, vomissements et déséquilibre à la marche.

Il a consulté l’Hôpital général de référence d’Ingende suite à l’apparition des signes hémorragiques le 16 juillet 2020, d’où l’alerte a été remontée par le personnel de santé de cet hôpital. Le patient a été investigué puis validé, ensuite isolé et prélevé. Il a été confirmé malade du virus Ebola (MVE) le 17 juillet 2020. La source note que cet homme était en séjour du 01 au 28 juin 2020 dans la zone de santé de Bolomba. A son retour à Ingende, il est resté au village de Loselinga jusqu’au 07 juillet. Les signes avaient débuté le jour suivant de son arrivée à Ntomba.

Jusqu’ici cinq contacts ont été pré-listés autour de ce cas et les autres actions de santé publique, ainsi que l’investigation approfondie sont en cours.

Un nouveau décès d’Ebola enregistré samedi à Bikoro à l’Equateur

Un  nouveau décès de maladie à virus Ebola a été enregistré samedi dans la zone de santé Bikoro. Par ailleurs, un patient  a été guéri et sorti du centre de traitement d’Ebola (CTE) de Bikoro.

Depuis la déclaration de cette onzième épidémie  le 1er  juin 2020, le cumul des cas est de 59   dont 55 cas confirmés et 4 cas  probables. Au total, il y a eu 23 décès (19 décès de cas confirmés et 4 décès de cas  probables) et 17 vainqueurs d’Ebola (personnes guéries d’Ebola).

La source indique également que 12. 865 personnes ont été vaccinées avec le vaccin rVSV-ZEBOV-GP depuis le début de la vaccination le 05 juin 2020 jusqu’au 17 juillet 2020.

Depuis le début de l’épidémie, le cumul des voyageurs contrôlés (prise de température) aux points de contrôle sanitaire est de 317.200. A ce jour, 16 points d’entrée et de contrôle sanitaire ont été́ mis en place dans la province de l’Equateur afin de protéger les zones avoisinante, ainsi que les autres grandes villes du pays et d’éviter la propagation de l’épidémie dans les pays voisins. ACP/Fng/CL/nig