Les Congolais encouragés à concourir au processus de passation des marchés publics

0
370

Kinshasa, 19 juillet 2020 (ACP).- Le président de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP), Claudiens Mulimilwa a, à l’occasion d’une session de formation initiée à l’intention des partenaires de l’ARMP notamment les acteurs du secteur privé, encouragé les congolais à concourir au processus de passation des marchés publics, afin de participer au contrôle des dépenses de l’Etat, a appris samedi l’ACP de cet établissement public.

Selon Mulimilwa, le but poursuivi par cette formation  était de rassurer et faire comprendre aux partenaires privés que les marchés publics  en République démocratique du Congo (RDC) se passent en toute transparence, et ce, à travers une structure appropriée qu’est l’ARMP.

«Tout congolais doit se rendre compte que les marchés publics représentent plus ou moins 60 % des dépenses de l’Etat, et que chaque congolais doit se sentir concerné par cette question. J’en appelle à tout congolais de se familiariser avec la loi relative aux marchés publics, de visiter le site de l’ARMP, afin de se rendre compte  réellement  de ce qui  se fait », a  déclaré Claudien Mulimilwa.

Il a souligné que le domaine des marchés publics  en RDC n’est pas l’apanage des étrangers, précisant que  tout congolais disposant d’une société établie au pays peut participer au processus des marchés publics, avant de saluer les congolais qui s’organisent pour fournir des services aux établissements publics en citant en exemple des artistes, des architectes, des ingénieurs. ACP/Fng/CL/nig