Echange de vues sur l’exploitation minière entre le ministre des Mines et le caucus des députés nationaux du Kasaï-Oriental

0
777

Kinshasan, 20 juillet 2020 (ACP).- Le Ministre des Mines, Willy Kitobo Samsoni, a échangé des vues le weekend avec le caucus des députés nationaux de la province du Kasaï Oriental sur les possibilités de pouvoir relancer la Minière de Bakwanga (MIBA), la sécurisation ses périmètres, la redevance minière, le problème de SACIM, l’état des lieux du Fonds minier, a appris l’ACP lundi dudit ministère.

« Ça toujours était un grand plaisir pour nous de recevoir les élus du peuple afin de recueillir les problèmes de la base », a-t-il indiqué.

Il a dressé à ses interlocuteurs un tableau complet de l’exploitation minière, non seulement de la province du Kasaï Oriental, mais aussi et surtout de la gestion de la MIBA.

Pour lui, la question de la relance de la MIBA est celle qui concerne toutes les entreprises du portefeuille de l’État. Quant à  la sécurité des périmètres de cette société Minière, le ministre des Mines a rassuré les élus du peuple qu’il n’existe pas un quelconque permis octroyé par le ministère des Mines autorisant l’exploitation artisanale.

« Ceux qui exploitent les périmètres de cette société étatique doivent être déguerpis conformément aux lois de la République démocratique du Congo », a-t-il affirmé, tout en rappelant le bon côté et le contexte de la  révision du code minier dont l’un des objectifs est de promouvoir l’émergence des Entités territoriales décentralisées (ETD), des provinces et des sociétés étatiques.

Vu l’abondance de matières et au regard de son calendrier chargé, Willy Kitobo a convié les représentants du peuple à une deuxième rencontre au courant de la semaine qui vient de commencer. ACP/ZNG/ODM/fmb/nig