Le  commerce des   mitrailles  attire de plus en plus des jeunes à Kinshasa

0
311

Kinshasa, 20 juillet 2020 (ACP).- Le commerce des « mitrailles » attire  de plus en plus de jeunes dans plusieurs communes de la ville de Kinshasa, a constaté  lundi l’ACP.

Les jeunes gens sillonnent les rues de la capitale, faisant du porte à porte, pour acheter à des vil prix, des barres de fer et d’autres types de ferraille, notamment les accessoires métalliques des appareils ménagers et des carcasses des voitures. Une fois, rassemblé en grande quantité, ils  les revendre par Kilogramme, auprès d’autres grands acheteurs qui les revendent à leur tour à des sociétés spécialisées dans le recyclage des métaux, au quartier Kingabwa, dans la commune de Limete.

Actuellement, ces mitrailles se vendent à hauteur de 4000 FC à  5000 francs congolais, le kilogramme.

Bien que rémunératrice et favorable à l’épanouissement de la jeunesse, cette activité occasion parfois des dérapages dans le chef de certains jeunes qui subtilisent certains objets métalliques lourds dans les maisons sans l’aval des propriétaires.

L’Etat devrait instaurer des mesures d’encadrement de cette activité, pour éviter des désagréments au sein de la population. ACP/ZNG/ODM/Fng/Nig/NKV/MNI