Les Congolais appelés à honorer la mémoire de Nelson Mandela par des actes de bienfaisance

0
668

Kinshasa 20 Juillet 2020 (ACP).- L’ONG ‘‘Les Amis de Nelson Mandela pour la défense des droits humains (ANMDH) » appelle les Congolais à honorer la mémoire du premier Président noir de l’Afrique du Sud par des actes de bienfaisance, de charité et de solidarité  qui concourent  aux vertus de la démocratie et de la liberté des individus, a déclaré son Président Robert Ilunga, dans le cadre de la commémoration de la Journée Mandela célébrée le 18 juillet de chaque année.

Robert Ilunga qui s’est confié le week-end, à la presse pour la circonstance, a dit que cette  journée devait être fêtée avec faste en insistant sur l’esprit de la charité, particulièrement en cette période où le monde est secoué par la Covid-19, une pandémie qui fait des ravages sur son passage.

S’agissant de cette maladie, il a dit avoir tiré deux leçons, à savoir : la contrainte imposée aux   nantis et aux moins nantis de se faire soigner auprès d’un même médecin et sur place dans le pays et le manque d’anticipation du gouvernement pour prévoir des réserves stratégiques afin de nourrir les populations en cas de calamité, comme cela s’est fait ailleurs.

Du point de vue de la solidarité, il a déploré que le Gouvernement n’ait pas parvenu à faire rapatrier les Congolais bloqués à l’intérieur du pays pour regagner leurs milieux de vie alors qu’il l’a fait pour des compatriotes qui se trouvaient en dehors du pays.

Le Président de cette Ong a enfin plaidé pour l’avènement d’une classe moyenne en RDC où l’on ne  retrouve actuellement que deux pôles, celui des riches et celui des gagne petits avant d’exhorter tout le monde à venir au secours des déshérités notamment les malades, les personnes âgées et les prisonniers.

Cette catégorie des personnes, a aussi besoin de vivre malgré  son état précaire, a-t-il précisé, avant d’encourager les populations de toutes les couches et de toutes les couleurs à s’investir pour le combat mené par « Madiba », l’icône africaine.

Le guinéen Morissanda, lauréat du Prix Nelson Mandela 2020 pour son combat contre les mutilations  féminines en Afrique

Docteur Morissanda Kouyaté de nationalité guinéenne a été proclamé dimanche lauréat du Prix Nelson Rolihlahla  Mandela de l’ONU 2020  avec la grecque  Marianna  Vardinoyannis, ont rapporté lundi des sources onusiennes.

Le Dr Morissanda  est l’un des principaux défenseurs de lutte contre les violences faites  aux  femmes et aux  filles en Afrique. Il a déployé des efforts exceptionnels  dans la lutte  contre les pratiques traditionnelles néfastes, en particulier l’élimination des mutilations génitales féminines.

Pour sa part, Marianna Vardinoyannis, Ambassadrice de bonne volonté de l’Unesco  lutte depuis 30 ans contre le cancer  infantile  et pour un monde sans frontière en matière de santé, aidant des milliers d’enfants à guérir.

Pour rappel, ce prix a été institué en juin 2014 par l’Assemblée générales des Nations-Unies  pour reconnaitre les réalisations de ceux qui  consacrent leur vie  au service de l’humanité en promouvant les buts  et principes de l’Onu et en rendant hommage à Nelson Mandela. ACP/ZNG/ODM/Fng/Nig/NKV/MNI