Analyse de la musique congolaise depuis 1960 jusqu’à nos jours par un chroniqueur de Lubumbashi

0
506

Lubumbashi, 21 Juil. 2020  (ACP).-Le journaliste chroniqueur de musique à la Radiotélévision Nationale Congolaise (RTNC) station de Lubumbashi, Kim Kabengele, a, au cours d’un entretien avec l’ACP mardi fait une analyse de l’origine et l’évolution de la musique congolaise depuis les années 1960 jusqu’à ce jours.

Aux termes de ses recherches l’analyste révèle que la musique congolaise tire ses racines de la musique dite traditionnelle ou folklore nationale, avec un rythme réservé exclusivement aux groupes traditionnels propulsé par certains orchestres à savoir Zaiko Kolo-Mboka de Joseph Nyoka Longo. Ce rythme s’est caractérisé par la folklore Kongo-Yombe, suivi de la dynastie Mutuashi de Élisabeth Tshala Muana basée dans le folklore Luba-Kasaï , une danse qui met en exergue les mouvements de hanche.

Telles sont duo folklores qui ont été modernisées en association  avec le jazz, la rumba, le Cha Cha Cha, le boléro, le slow et autres genres de musique très bien accueilli dans le monde entier.

Le chroniquer de musique a, par ailleurs, souligné que beaucoup d’efforts doivent être engagés en vue d’enrichir les contenus de cette musique qui souvent ne développe que les thèmes  relatifs aux relations amoureuses d’une part couplée d’une monotonie de rythme d’autre part. ACP/Kayu/May/GGK