Ituri : Neuf sur les 45 cas de peste bubonique enregistrés dans la zone de santé de Rethy

0
359

 Bunia, 21 Juillet 2020(ACP).-Neuf(9) sur les 45 cas de peste bubonique enregistrés dans la zone de santé de Rethy en territoire de Djugu, a annoncé mardi à la presse le directeur du centre de surveillance de lutte contre la peste en Ituri Dr Gustave Lossa.

Il a précisé que cette maladie se transmet par le contact direct avec les rats qui véhiculent le virus avant de relever que le territoire de Djugu constitue le réservoir de cette maladie du fait que la population s’expose aux rongeurs parce qu’elle passe la nuit en même le sol.

La peste bubonique reste une pathologie grave et potentiellement mortelle. Présente dans plusieurs pays Amérique latine, d’Asie et d’Afrique, la peste se transmet par un rongeur (rat, écureuil, marmotte…) porteur d’un bacille (bacille de Yersin ou Yersina Pestis). La contamination à l’homme se fait le plus souvent à travers les puces des animaux mais elle peut également être transmise par voie aérienne, touchant alors la sphère pulmonaire.

Elle se traduit par une forte fièvre, accompagnée de délires et d’hallucinations. Souvent, des symptômes d’ordre digestif sont également associés. Le bacille se localise dans un ganglion lymphatique (le plus souvent au niveau de l’aine ou dans le creux de l’aisselle) qui devient inflammatoire et hypertrophié. On parle alors d’un bubon.

Si le malade n’est pas traité rapidement (par antibiotiques), le risque de mort par septicémie est important. Au cours des quinze dernières années, 40 000 cas de peste ont été recensés par l’OMS. Heureusement, il existe aujourd’hui un vaccin thérapeutique efficace, renseigne-t-on. ACP/Kayu/May/ GGK/Thd