Le conseil de sécurité du secteur de Tanganyika pointe du doigt le camp des réfugiés burundais d’être une zone de ravitaillement et de recrutement des hommes armés

0
415

Lusenda/Fizi, 21 juillet (ACP).- Le conseil de sécurité du secteur de Tanganyika territoire de Fizi a pointé du doigt le camp des réfugiés burundais de Lusenda d’être une zone de rassemblement, ravitaillement et de recrutement des hommes armés opérant dans les hauts plateaux de Fizi.

Ces accusations font suite à des plusieurs cas des réfugiés burundais du camp de Lusenda attrapés sur le champ de bataille le 13 juin dernier dans les hauts plateaux de Minembwe territoire de Fizi et de Bijombo dans le territoire d’Uvira où les otages ont affirmé quitter le camp de Lusenda pour des promesses en contre -partie d’une vache note le conseil de sécurité du secteur dirigé par chef M. John Mulondani Mwimi’wa la semaine dernière.

Selon ce conseil, si des tels actes persistent, ce cas pourrait être relocalisé vers un autre endroit en vue d’épargner le secteur de Tanganyika à subir des actes qui pourraient déstabiliser tout le secteur de Tanganyika en particulier et le territoire de Fizi en général.

Réagissant à ces accusations, le président du camp des réfugiés burundais de Lusenda Emmanuel Ntirampeba a rejeté ces allégations envers sa communauté en affirmant le caractère civil de son camp tout en rappelant que tout burundais résident sur le sol de la RDC n’est pas nécessairement réfugié. ACP/Kayu/May/ GGK/Thd