Les ONG des droits de l’homme dénoncent la commercialisation des carnets des Items à Kasumbalesa

0
244

Kasumbalesa, 21 Juil. 2020 (ACP).- Certains membres des Organisations Non Gouvernementales des droits de l’homme dénoncent la commercialisation des carnets des items venus de l’inspection générale de l’EPST pour permettre aux élèves finalistes du secondaire et du primaire à parachever leur formation avant l’évaluation de fin des cycles. Ils affirment que le retrait de ces carnets est conditionné par le payement d’une somme de 30.000 FC à la sous-division.

A leur tour, certains chefs d’établissements scolaires exigent 5000, 10.000 FC et 30.000 FC aux élèves finalistes avant la remise d’un carnet. Pourtant ces carnets sont à remettre gratuitement  aux élèves finalistes. Toutes, les responsables de l’EPST sont restés injoignables pour donner leur version sur cette question. ACP/Kayu/May/GGK