Les professionnels des médias du Kongo Central appelés à demeurer neutres et modèles de la société

0
188

Matadi, 21 juillet 2020 (ACP).- Le président provincial de l’Union nationale de le presse du Congo (UNPC)/Kongo Central, Dieudonné Muaka Dimbi a, dans un message à l’occasion du 40ème anniversaire de la journée nationale de la presse célébrée chaque 22 juillet, appelé les professionnels des médias de sa juridiction à demeurer neutres et des modèles de la société pour la promotion de la démocratie, de l’État de droit, du respect des droits de l’homme.

Il a noté que cette journée intervient au moment où les deux grandes institutions provinciales, à savoir l’Assemblée provinciale et l’exécutif provincial qui sont les principaux partenaires de la presse sensés l’accompagner continuent à se brouiller depuis près d’une année déjà, avec toutes les conséquences fâcheuses que cela entraîne dans le développement de la province.

Dieudonné Muaka Dimbi a appelé les professionnels des médias à promouvoir la réconciliation entre les protagonistes des deux grandes institutions provinciales et à ne pas se transformer en propagandistes de l’un ou de l’autre autorité dans crise institutionnelle qui secoue la province du Kongo Central.

« Il est inconcevable et malheureux de constater que certains professionnels des médias devant jouer le rôle de l’église au milieu du village se transformer sans vergogne en propagandistes de l’une ou de l’autre autorité ou encore se retrouver au centre de certains conflits en tirant à boulet rouge, via les réseaux sociaux, sur les animateurs des institutions provinciales en lieu et place de demeurer neutres et des modèles de la société pour la promotion de la démocratie, de l’Etat de droit, du respect des droits de l’homme ainsi que de la réconciliation entre les propagandistes », a-t-il déploré.

Le travail des journalistes réclame d’être rendu en toute objectivité et impartialité avec beaucoup de responsabilité et moins de passion en tenant compte de des normes d’éthique et déontologiques du métier, a indiqué le président provincial de l’UNPC.

Dieudonné Muaka a sollicité la magnanimité du gouvernement provincial afin de doter la presse du Kongo Central des moyens financiers conséquents pouvant lui permettre de sensibiliser davantage la population de cette province qui se livre à l’abandon volontaire des mesures d’hygiène, des gestes barrières, pourtant salvatrices dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 .

Le président de l’UNPC a exhorté les journalistes à confraternité, à assister leurs paires malades et éprouvés à tous niveaux. ACP/Kayu/May/GGK/Thd