Equateur : le directeur provincial de l’EPST sensibilise les chefs d’établissements sur les mesures barrières contre la Covid-19

0
797

Mbandaka, 22 juillet 2020 (ACP).- La reprise des cours concerne uniquement les élèves finalistes du primaire pour le test national de fin d’études primaires (TENAFEP) et ceux du secondaire pour les épreuves de l’examen d’Etat selon les instructions de la hiérarchie.

Le directeur provincial de l’enseignement primaire, secondaire et technique (EPST)/Equateur 1, Hervé Mungeta Makule, l’a déclaré lundi au centre de formation des cadres de l’EPST à Mbandaka, au cours d’une réunion avec tous les chefs d’établissements de sa province éducationnelle à qui il a transmis les instructions de la hiérarchie relatives à la reprise des cours, tout en saluant la levée de l’Etat d’urgence par le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

A cet effet, il a invité ses interlocuteurs à entretenir l’environnement de leurs écoles respectives avant la reprise effective des cours et à s’approprier les gestes barrières ainsi que les mesures d’hygiène afin de se protéger contre la Covid-19 et la maladie à virus Ebola.

Hervé Mungeta a recommandé aux chefs d’établissements de placer, pendant les cours, dans chaque salle de classe vingt (20) élèves en ce qui concerne le TENAFEP et l’examen d’Etat conformément aux instructions de la hiérarchie en respectant  la distanciation physique, en mettant à l’entrée de chaque salle des lave-mains avec désinfectants et au port obligatoire des masques, avant de les rassurer que le TENAFEP est gratuit pour les écoles officielles, tandis que pour les privés, les frais sont fixés à 18.000 FC.

ACP/CL/MPK/JFM