Cinq Présidents des pays membres de la CEDEAO portent l’espoir d’une résolution de la crise au Mali

0
433

Kinshasa, 23 juillet 2020 (ACP).- Cinq Chefs d’État  des pays membres de la CEDEAO dont l’identité n’est pas révélée, conduits par le président en exercice de cette organisation, Mahamadou Issoufou,  étaient  attendus à Bamako jeudi pour tenter de résoudre la crise malienne, ont annoncé les médias étrangers captés à Kinshasa.

Malgré la mission de la semaine dernière, indiquent ces sources, aucun accord entre pouvoir et opposition n’a encore été trouvé. En tout état de cause, les Maliens  continuent d’espérer depuis hier jeudi, en une résolution de la crise,  trouver par la même occasion  un compromis et enfin  mettre toutes les parties d’accord sur le plan politique mais aussi sur le plan institutionnel.

On retiendra en outre que le Mali n’a plus de gouvernement depuis une quarantaine de jours, que  l’imbroglio institutionnel ne semble pas résolu, l’invalidation d’une partie des résultats des élections législatives en mai dernier par la Cour Constitutionnelle depuis dissoute par le Chef de l’Etat malien.

Autant d’éléments qui, selon l’opposition, favoriseraient la majorité présidentielle. Pour, illustration, on retiendra qu’à  ce jour, 31 députés continuent de réclamer qu’on les rétablisse dans leur siège. C’est du reste l’une des recommandations de la Cédéao qui, jusqu’à ce jour, demeure entière.

Selon des analystes, le règlement du contentieux électoral ne pourra être effectif qu’avec la nomination de nouveaux membres de cette Cour Constitutionnelle qui, finalement, est seule chargée de la validation des résultats des élections attendues.   Acp/Fng/ODM/Fmb/Awa/ MNI