Début du procès de l’ex-Président Omar El-Béchir au Soudan

0
367

Kinshasa, 23 juillet 2020(ACP).- Le procès de l’ancien Président soudanais Omar El-Béchir a commencé mardi à Khartoum pour le coup d’Etat militaire de 1989 qui l’a porté au pouvoir il y a plus de trois décennies, ont rapporté jeudi des agences internationales de presse.

Béchir, 76 ans, pourrait être condamné à la peine de mort s’il est reconnu coupable du renversement du gouvernement du Premier ministre Sadek al-Mahdi, démocratiquement
élu, soutenu en cela par les islamistes. “Ils ne nous ont pas permis, à nous, les membres de la famille, d’entrer dans le tribunal et d’assister au procès, alors que nous avons présenté une demande formelle, il y a plus de trois jours”, révèle Mohammed Nafea Ali Nafia, fils d’un accusé.

Béchir, qui était
gardé avec les autres accusés dans une cage de la salle d’audience, n’a pas parlé pendant la séance d’ouverture du procès qui s’est terminée au bout d’une heure environ, la prochaine audience étant prévue pour le 11 août.

“Dieu merci, maintenant que nous en avons fini avec le ministère public, nous faisons confiance à la justice soudanaise.

Si Dieu le veut, cette affaire sera traitée équitablement, et nous espérons que Dieu nous rendra victorieux”, espère Ekhlas al-Tayeb, fille d’un accusé. Ce procès intervient alors que le gouvernement de transition post -révolutionnaire du Soudan a lancé une série de réformes dans l’espoir de rejoindre pleinement la communauté internationale Acp/Fng/ODM/Fmb/Awa/ MNI