Kasaï-Oriental : la CNDH apprécie le dépeuplement de la prison de Mbuji-Mayi

0
405

Mbuji-Mayi, 23 Juillet 2020 (ACP).- La coordination provinciale de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) au Kasaï Oriental, la division provinciale des droits humains ainsi que les ONG chargées de plaidoyers en faveur des détenus, ont apprécié le dépeuplement constaté dans la prison centrale de Mbuji-Mayi.

Selon ces structures humanitaires, la régression des cas d’arrestations arbitraires des personnes est la principale cause de la diminution du nombre des détenus dans cette maison carcérale.

Ainsi, le nombre de détenus est passé de 900 à 621 personnes, un record jamais atteint durant la saison sèche où la criminalité a toujours été croissante dans cette ville.

Les organisations des droits de l’homme saluent cette avancée et demandent aux autorités compétentes de sensibiliser les OPJ au respect du code judiciaire, en vue de décourager les arrestations arbitraires.

Notons que des personnes arrêtées pour de dettes, vol simple, des disputes n’ayant pas provoqué des faits graves, ont été libérées dans le cadre des mesures prises par le Chef de l’Etat pour décongestionner les prisons, dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus. ACP/ZNG/ODM/Fmb/Awa