La DYJEDD envisage le renforcement des mesures de fonctionnement des terrasses à après la levée de l’état d’urgence

0
601

Kinshasa, 23 juillet 2020 (ACP).- L’ONG écologique «Dynamique des jeunes pour l’environnement et le développement durable» (DYJEDD) appelle le gouvernement à renforcer  ses mesures relatives à la régulation du fonctionnement des bars et des terrasses, pour prévenir  toutes formes de pollution sonore, au lendemain de la levée de l’état d’urgence sanitaire du à la Covid-19 par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekédi Tshilombo, a  déclaré, jeudi lors d’un entretien avec l’ACP,  le coordonateur national de cette  structure,  Rigobert Mola.

M. Rigobert Mola qui a salué la décision de la levée de l’état d’urgence par le Chef de l’Etat, a indiqué que les mesures visant la protection de l’écosystème durant la pandémie devraient être renforcées dans ces différents milieux de forte attraction, pour obliger tout Congolais à se protéger davantage, étant donné que le Coronavirus sévit encore.

La DYJEDD invite le gouvernement, à mettre surtout en place des mesures devant combattre la nuisance sonore  et à fixer les heures d’ouverture et de fermeture des bars et des terrasses, a-t-il souligné.

En tant qu’environnementaliste, Rigobert Mola a encore évoqué le besoin de suppression des emballages plastiques, soutenant que ces derniers participent activement à la pollution du sol, et donc une des menaces permanentes de la planète à combattre  profondément.

 Il a, en l’occurrence, cité le cas  de pollution plastique dont fait actuellement face la commune de Gombe, au lendemain de la réouverture  activités dans cette partie de la capitale qui était assaini durant la période de confinement.

S’agissant des activités de la DYJEDD après la levée de l’état d’urgence, M. Mola a révélé que son organisation a été partie prenante  à plusieurs  conférences virtuelles dans le monde et compte à présent en organiser sur place à Kinshasa, dans le respect des gestes barrières.

 Il a invité les Congolais au respect des gestes barrières, telles que le port  obligatoire des masques, lavages de mains et la prise de température, rappelant que y a eu levée d’état d’urgence mais la pandémie y est encore. ACP/ZNG/ODM/Fmb/Awa